Dermatologie Esthétique

Dermatologie esthétique
0

La chirurgie cosmétique regroupe un ensemble de techniques visant la plupart du temps à augmenter la taille de la verge, par sa longueur et par sa largeur. Ces techniques comprennent la dermolipectomie sus-pubienne, le désenfouissement de la verge, la plastie d’allongement par section du ligament suspenseur et la plastie d’élargissement par injection du fourreau.
Le taux de satisfaction est également faible, probablement en raison du décalage entre les attentes souvent irréalistes des patients et le résultat réel obtenu.

Dermatologie esthétique
0

Le relâchement de l’ovale est généralement le premier signe du vieillissement du visage. L’embellissement et le rajeunissement du contour du visage, qui peuvent être obtenus par lifting ou par injection de produit de remplissage, font l’objet d’une demande croissante.
Cet article décrit les structures anatomiques du contour du visage ainsi que les mécanismes de relâchement qui surviennent dans cette zone. Il propose une échelle originale décrivant la sévérité du relâchement, ainsi que des conseils techniques pour l’injection de produits de comblement et d’autres techniques.

Dermatologie esthétique
0

Lors de la consultation préopératoire en dermatologie, les soins postopératoires de la cicatrice (pansements, crèmes, massage) sont naturellement expliqués au patient. Les différentes étapes de la cicatrisation cutanée permettent de mieux comprendre comment des photons interagissent avec les différentes structures.
Peut-on légitimement prévoir avant l’intervention une stratégie de prévention de la rançon cicatricielle par des lasers ou des lumières ? Depuis 10 ans de nombreuses études nous permettent de mieux cerner la meilleure planification du traitement ainsi que le type d’appareil pouvant apporter un bénéfice en utilisation seule ou combinée. Nous retenons les meilleures indications pour nos patients.

Dermatologie esthétique
0

La tendance du naturel pousse les consommateurs à se tourner vers les produits cosmétiques naturels ou biologiques.
De nombreux labels existent sur le marché français, chacun avec des cahiers des charges différents. Il est donc possible de retrouver des cosmétiques labellisés biologiques contenant 5 % d’ingrédients biologiques à côté de produits en contenant 100 %.
Ces cosmétiques sont souvent jugés comme étant plus sûrs par les consommateurs, pourtant ils ne sont pas plus “hypoallergéniques” que les cosmétiques conventionnels, notamment au vu de leur large utilisation d’ingrédients d’origine végétale dont les huiles essentielles.

Dermatologie esthétique
0

De très nombreux appareils électriques à usage non professionnel pour le visage et le corps sont disponibles sur le marché. Ces appareils sont préconisés pour de multiples usages comme le nettoyage de la peau, l’épilation, la repousse des cheveux, le rajeunissement du visage, les soins du corps, l’acné, le psoriasis et, plus récemment, pour le rajeunissement vaginal.
Bien que les études sur ces dispositifs à domicile soient limitées, la littérature dermatologique actuelle montre que ces produits sont prometteurs avec certains résultats post-traitement ainsi qu’un bon niveau de sécurité. Les appareils électriques à usage non professionnel pour le visage et le corps sont communément appelés “Home-Use Device (HUD)” en anglais et nous conserverons l’acronyme HUD pour plus de commodité tout au long de cet article.

1 2 3 8