Œdèmes, poches et festons malaires

0

Le rajeunissement périorbitaire constitue une étape majeure dans la prise en charge esthétique globale du visage. Le vieillissement du regard est représenté par un élargissement de la région périorbitaire. En effet, on remarque une élévation des sourcils, le muscle frontal cherchant à élever les paupières supérieures devenues lourdes, ainsi qu’un allongement des paupières inférieures par glissement de la mésoface et en particulier de la graisse malaire.À partir de ce constat, il est facile de comprendre que l’objectif de la prise en charge esthétique du regard revient à chercher à le “raccourcir” en repositionnant le sourcil en haut et la pommette en bas, et à tenter ainsi d’effacer le sillon palpébro-malaire.Quelques définitions pour harmoniser la nomenclatureGoldberg et al. ont examiné 114 patients consécutifs consultant pour une prise en charge esthétique de leurs paupières inférieures. Ils ont retrouvé la présence d’œdèmes malaires dan[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Occuloplasticien, BORDEAUX.

Laisser un commentaire