Ces signes dermatologiques qui nous aident à identifier la cause des exanthèmes

0

Les causes des exanthèmes éruptifs sont extrêmement nombreuses et nous rencontrons souvent des difficultés à rattacher une éruption à son agent causal. Il est convenu de classer les exanthèmes en morbiliforme, roséoliforme, scarlatiniforme. Cette focale est pourtant trop large et ne permet qu’une vision floue du diagnostic. Deux méthodes diagnostiques sont entreprises lorsque nous abordons un exanthème, se complétant utilement chacune :

– l’une, interniste, se concentre sur l’interrogatoire. Peuvent ainsi être discriminées de façon probabiliste les causes d’un exanthème selon l’âge de survenue, les signes d’accompagnement, la notion d’un retour de pays tropical ou d’un rapport sexuel à risque ;

– l’autre, plus dermatologique, plus paresseuse de questionnements, exige une plus grande acuité du regard.

En effet, si toutes les éruptions bilatérales et symétriques semblent se confondre à première vue, de subtils signes sémiologiques permettent de privilégier une piste diagnostique. C’est l’objet de cet article – qui n’a aucunement la prétention de l’exhaustivité tant les causes des exanthèmes sont variées – de les présenter. Seront également abordés des signes cutanés si particuliers par leur géométrie qu’ils permettent un diagnostic immédiat de coup d’œil.

 

Causes des exanthèmes : pas uniquement les virus et médicaments !

Bien entendu, les éruptions virales et les toxidermies représentent les deux principales causes d’exanthème. Mais il convient de ne jamais oublier des étiologies bactériennes, source de morbi-mortalité plus importante. On peut citer notamment les cocci Gram+ staphylocoque et streptocoque (scarlatine, épidermolyse staphylococcique, syndrome du choc toxique) mais aussi la rickettsiose, la leptospirose, la coxiellose,
la syphilis secondaire…

Agents infectieux et molécules ne sont en outre pas les seules causes d’exanthème. Des maladies auto-immunes telles que le lupus érythémateux systémique, le lupus subaigu et la dermatomyosite peuvent être à l’origine d’éruptions très diffuses. Un lymphome,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service Dermatologie, Hôpital René Dubos, Pontoise. Secrétaire Général de l’association ville-hôpital ResoPso.

Laisser un commentaire