Fiche de dermoscopie n° 16

0

Cas clinique

Il s’agit d’une femme de 34 ans, de phototype IIIb avec une aptitude moyenne au bronzage. Elle n’a jamais vécu outre-mer, n’a jamais fait d’UV artificiels, son activité professionnelle est à 100 % intérieure et ses loisirs ensoleillés sont modérés. Elle n’a pas d’antécédent cancérologique ou dermatologique personnel ou familial et consulte à la demande de son médecin traitant pour un check-up systématique de ses lésions pigmentaires, sans qu’aucune n’ait attiré son attention ou l’attention de la patiente. Elle ne signale aucun signe fonctionnel. Ni elle ni son entourage n’ont remarqué de changement du nombre, de la taille ou de l’aspect de ses lésions pigmentées. Depuis l’adolescence, elle est consciente d’avoir un nombre assez élevé (plus de 50) de nævus mais n’a jamais, jusqu’ici, pris d’avis dermatologique.

La lésion entourée par le cercle jaune (fig. 1) attire votre attention, elle n’a pas été particulièrement remarquée par la patiente qui en ignore l’ancienneté (localisation ne[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Centre hospitalier Lyon Sud, Université Lyon 1, Centre de recherche sur le cancer de LYON.