Pathologies spécifiques des muqueuses génitales chez la femme : focus sur les dyspareunies superficielles

0

Les dyspareunies affectent 8 à 22 % des femmes à un moment au cours de leur vie. Les causes en sont multiples (biologiques, psychosexuelles, liées au contexte ou au couple).Dans cet article, nous allons présenter diverses causes de dyspareunies susceptibles d’être détectées lors de l’examen vulvaire dermatologique. Nous n’aborderons pas en détail les vulvodynies : elles ont été parfaitement décrites, expliquées et résumées dans un article récent de Sandra Ly paru dans Réalités Thérapeutiques en Dermatologie (n° 260, mars 2017). Pour rappel, la définition des vulvodynies est la suivante : inconfort vulvaire, le plus souvent décrit comme des brûlures, apparaissant en l’absence d’affection vulvaire visible ou de désordre neurologique spécifique. On distingue aujourd’hui les formes généralisées ou localisées, les formes provoquées par le toucher ou spontanées. Ainsi, les anciennes vulvodynies essentielles dysesthésiques deviennent des vu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Institut Alfred Fournier, PARIS.

Laisser un commentaire