Complications cutanées des chimiothérapies anticancéreuses

0

Les effets secondaires des chimiothérapies anticancéreuses sont connus depuis longtemps mais l’arrivée de nouvelles drogues entraîne l’apparition de symptomatologies nouvelles et modifie progressivement la sémiologie cutanée. Cet article s’attachera à décrire les aspects nouvellement décrits au cours des chimiothérapies anticancéreuses. Leur connaissance par le dermatologue est importante car la qualité du diagnostic va conditionner la qualité des échanges avec l’oncologue pour adapter au mieux le traitement dans l’intérêt du malade.

Les grands syndromes d’intérêt restent : les réactions immuno-allergiques, les anomalies des phanères (notamment cheveux et ongles), les mucites, les troubles de la pigmentation, les syndromes toxiques, les syndromes sclérodermiformes, les syndromes main-pied, les dermatoses neutrophiliques et, enfin, les réactions observées lors de l’association de chimiothérapies aux radiations ionisantes ou aux ultraviolets.

Les réactions immuno-allergiques[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Département de Dermatologie, CHU de MONTPELLIER.