Exploration de l’appareil unguéal en microscopie confocale ex vivo et in vivo

0

L’étude de l’ongle en microscopie confocale

La microscopie confocale par réflectance (MCR) est une technique émergente qui, grâce à un microscope confocal, permet de traverser optiquement des tissus vivants à des niveaux de profondeurs variables, afin de saisir en temps réel des images des différentes couches de la peau, de la muqueuse et de l’appareil unguéal en utilisant la lumière réfléchie, sans besoin de coloration, in vivo et récemment aussi ex vivo.

>>> La MCR permet d’obtenir des images de haute résolution avec une sélection de la profondeur [1]. La particularité de la MCR est sa capacité de capter seulement la lumière réfléchie par le point observé. Dans un microscope confocal à balayage laser, un faisceau laser traverse un pinhole (sténopé) et fait -l’objet d’une mise au point par un objectif dans un petit volume focal du spécimen étudié. La préparation est balayée par le laser point par point suivant l’axe des X et l’axe des Y, grâce à des miroirs semi-réfléchissants. Le microscope va ensuite capter la lumière réfléchie par l’objet, d’où le nom de microscopie confocale “par réflectance”. Cette lumière réfléchie est émise dans toutes les dimensions et dans les différents plans. Le pinhole, situé à l’entrée du photodétecteur, va permettre de ne récupérer que les photons provenant du plan focal. Ces photons vont être captés par le photodétecteur pour être amplifiés et transformés en signal électrique dont l’intensité est proportionnelle au nombre de photons reçus. Ce signal électrique va ensuite être numérisé en niveaux de gris.

Seule la lumière réfléchie à partir des structures biologiques dans le plan sélectionné contribue à la formation de l’image. Comme la lumière et l’objectif du microscope sont concentrés sur le même plan focal spécifique, les structures situées au-dessus et au-dessous du plan n’interfèrent pas avec l’image formée [2].

>>> La MCR produit des images horizontales du tissu exploré avec une résolution à l’échelon cellulaire et sans altération[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Cabinet de Dermatologie, SAINT‑ÉTIENNE.

Service de Dermatologie, CHU de Saint-Étienne.