Les toxicités cutanées des traitements oncologiques : accompagnez vos patients autrement

0

Dans le cadre des dernières JDP, le Laboratoire dermatologique Bioderma a organisé un symposium satellite qui a permis de détailler la prise en charge des toxicités des traitements anticancéreux avec pour objectifs principaux d’apporter du confort au patient et de discuter de la poursuite ou non du traitement. Cette prise en charge peut être effectuée par le dermatologue de ville en lien avec l’oncologue.

Toxicités dermatologiques des traitements anticancéreux

D’après la communication du Dr Vincent Sibaud, Institut Universitaire du Cancer, Toulouse Oncopole.

Les toxicités dermatologiques des traitements anticancéreux sont, pour la plupart, bien connues et surviennent sous forme d’éruptions acnéiformes, de xérose, d’atteintes unguéales inflammatoires ou encore de modifications des cheveux ou des poils [1]. On décrit principalement des :

>>> Éruptions acnéiformes : très fréquentes, ce sont des éruptions inflammatoires papulo-pustuleuses, sans lésion rétentionnelle, atteignant les zones riches en glandes sébacées [2, 3]. Elles surviennent principalement sous inhibiteurs HER/EGFR (afatinib, erlotinib, cetuximab, panitumumab, necitumumab, gefitinib, dacomitinib, pertuzumab, poziotinib) mais aussi sous inhibiteurs de mTOR (everolimus, temsirolimus) ou sous anti-MEK en monothérapie qui sont responsables dans 60 à 80 % des cas d’une éruption acnéiforme [4, 5], même si cette toxicité est amortie par l’association avec un anti-BRAF. Le plus souvent, ces éruptions acnéiformes restent modérées.Le principal piège à éviter dans les formes résistantes malgré un traitement bien conduit est la surinfection à staphylocoque doré, qui est fréquente [6, 7].

>>> Paronychies et granulomes pyo-géniques : contrairement à l’éruption acnéiforme, ces manifestations vont persister et pourront être négligées par le patient et le médecin. Les toxicités unguéales sont très diverses [8], elles sont douloureuses[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Hôpital Henri-Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire