Laser, EBDs et risque oculaire

0

Un article récent fait pour la première fois mention de dégâts cornéens associés à l’apparition d’un astigmatisme incomplètement résolutif après un traitement adapté, survenu lors de séances d’ultrasons focalisés dans le cadre d’un traitement de la zone périorbitaire [1]. Si la cause semble être une erreur de manipulation, la publication de cet effet secondaire doit nous rappeler la nécessité d’une sécurité oculaire systématique pour le patient, précaution qui ne concerne désormais plus uniquement les lasers à émission photonique.En 2009, selon une étude de l’ISAPS (International Society of Aesthetic Plastic Surgery), le nombre d’actes esthétiques pratiqués dans le monde au cours de l’année a été évalué à 17 millions ; 13 % seraient des épilations par laser. Cela revient à dire que 2,2 millions d’actes nécessitant un laser épilatoire ont été effectués sur ces 12 mois.Pourquoi parler de l’épilation laser ? Parce que [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Cabinet de Dermatologie, Saint-Paul-de-Vence.

Centre médical Saint-Jean, ARRAS.

Cabinet de Dermatologie, PARIS.

Laisser un commentaire