La rosacée oculaire est-elle la même maladie que la rosacée cutanée ?

0

La rosacée est une “maladie” banale en dermatologie, tout comme en ophtalmologie, de par sa fréquence. Si le mécanisme initial est vraisemblablement le même, l’expression clinique au niveau oculaire est particulière, car tous les organes de la surface oculaire peuvent être impliqués : paupières (en particulier glandes de Meibomius), film lacrymal, conjonctive et cornée.Le dysfonctionnement des glandes de Meibomius semble être l’altération primitive dans la rosacée. Le meibum est une sécrétion sébacée issue des glandes de Meibomius palpébrales qui s’abouchent au bord libre des 4 paupières. On compte entre 20 et 30 glandes par paupière. Le meibum est excrété dans les larmes dont il forme la couche lipidique laquelle a pour rôle essentiel de limiter l’évaporation lacrymale. Au cours de la rosacée, le meibum est trop visqueux et stagne dans les glandes, avec de nombreuses conséquences sur la surface oculaire.Une différence avec l’atteinte cutanée [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Ophtalmologiste, Hôpital Bichat et Fondation A. de Rothschild, PARIS.

Laisser un commentaire