Les multiples facettes cutanées des lupus érythémateux

0

Le lupus érythémateux (LE) est une maladie auto-immune caractérisée par une dysfonction du système immunitaire inné et acquis aboutissant à la production d’auto-anticorps pathogènes (auto-Ac). Les auto-Ac sont dirigés contre les composants des noyaux cellulaires et sont responsables d’une inflammation chronique non spécifique d’organe. L’atteinte cutanée est fréquente puisqu’environ 75 à 80 % des patients développeront une atteinte cutanée spécifique (LEC). Par ailleurs, l’atteinte cutanée représente le symptôme initial du LE dans 20 % des cas environ. L’incidence du LEC est d’environ 4/100 000 avec un ratio femme/homme de 3/1.Dans la classification de Gilliam [1], les lésions cutanées du LE sont classées en lésions spécifiques et non spécifiques. Théoriquement, les lésions spécifiques sont caractérisées par une atteinte de l’interface de la jonction dermo-épidermique, en fait non spécifique car observée dans d’autres maladies (t[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Faculté de Médecine, Sorbonne Université, AP-HP ; Service de Dermatologie et Allergologie, Hôpital Tenon, PARIS.

Laisser un commentaire