Fiche de dermoscopie n° 10

0

Cas cliniqueIl s’agit d’un homme de 30 ans, de phototype IIIb avec une aptitude moyenne au bronzage. Il n’a jamais vécu outre-mer, n’a jamais fait d’UV artificiels, son activité professionnelle est à 100 % intérieure mais ses loisirs ensoleillés sont importants (sports de plein air et sports nautiques). Il n’a pas d’antécédent personnel ou familial de cancer de la peau.Il connaît depuis 3 ou 4 ans la lésion pigmentée de la joue gauche présentée sur la figure 1. Toutefois, la relecture de photographies d’identité anciennes retrouve une lésion à la limite de la visibilité dans cette même topographie il y a plus de 8 ans. Celle-ci a grandi très lentement depuis sa première constatation il y a 3 ou 4 ans pour mesurer aujourd’hui 12 mm de diamètre maximal. La couleur globale est longtemps restée stable mais le patient note depuis quelques mois l’apparition de zones plus foncées au centre. C’est ce qui motive la consultation de ce jour.Il ne [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Centre hospitalier Lyon Sud, Université Lyon 1, Centre de recherche sur le cancer de LYON.

Laisser un commentaire