Dermatoses bulleuses d’origine médicamenteuse

0

Les dermatoses bulleuses d’origine médicamenteuses comprennent les dermatoses bulleuses toxiques (syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell, érythème pigmenté fixe bulleux) et les dermatoses bulleuses auto-immunes (DBAI), généralement idiopathiques mais parfois déclenchées par un médicament. Les DBAI sont des maladies bulleuses cutanées pures ou cutanéo-muqueuses déclenchées par des autoanticorps dirigés contre des constituants des desmosomes ou contre des protéines constitutives de la membrane basale dermo-épidermique (ou chorio-épithéliale).De nombreux cas de DBAI déclenchée par un médicament ont été rapportés, plus ou moins bien documentés. L’accumulation des observations et des arguments chronologiques forts plaident pour l’existence réelle de cas de pemphigus déclenchés par les médicaments contenant des groupements thiols, de pemphigoïdes bulleuses (PB) déclenchées par les neuroleptiques et certains diurétiques et de dermatoses à IgA linéair[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, hôpital Henri-Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire