Psoriasis cutané et rhumatisme psoriasique : les deux facettes d’une même maladie ?

0

Le psoriasis cutané et le rhumatisme psoriasique (RPso) sont des maladies chroniques, multifactorielles, à médiation immunitaire, survenant chez un même malade [1, 2]. Ils sont tous les deux associés à des comorbidités notables, en particulier cardiovasculaires. Bien que fréquents, psoriasis cutané et RPso restent néanmoins encore sous-diagnostiqués et sous-traités en 2020 [2, 3], même si leur retentissement sur la qualité de vie est notable dans de nombreux champs des activités quotidiennes [1, 4]. Les récentes avancées dans la connaissance de leur physiopathologie respective et le démembrement des cascades cytokiniques, pointant actuellement le rôle central de l’IL23, ont eu comme corolaire la mise à disposition de molécules plus ciblées et plus efficaces [5]. Cet article compare les principales caractéristiques du psoriasis et du RPso en soulignant leurs similitudes et leurs différences.

Prévalence et épidémiologie

Le psoriasis cutané est une maladie fréquente atteignant environ 125 millions d’individus dans le monde. Sa prévalence globale est estimée entre 2 et 4 % de la population adulte dans la partie occidentale du monde [6] et 0,13 % des enfants aux États-Unis [7]. Cette prévalence varie notablement selon les pays : elle est de l’ordre de 0,5 % en Asie et 8 % en Norvège, soulignant le rôle des facteurs génétiques et/ou d’environnement dans le développement de la maladie. D’une manière globale, la prévalence est plus élevée dans les pays à hauts revenus [7]. Environ 20 % des psoriasis cutanés sont des formes modérées à sévères (fig. 1). Le psoriasis cutané atteint les hommes et les femmes avec une fréquence égale [7]. La forme clinique la plus fréquente est le psoriasis en plaques (80 à 90 % des cas), que les dermatologues soignent au quotidien. Les autres formes cliniques sont plus rares – érythrodermie, psoriasis en gouttes, psoriasis pustuleux, psoriasis des plis, psoriasis unguéal (fig. 2) en particulier – et elles nécessitent souvent des stratégies thérapeutiques adaptées. Dans la pratique courante, ces différentes formes cliniques se superposent fréquemment.

Le RPso est un rhumatisme inflammatoire, associé au psoriasis cutané. Il est reconnu comme une maladie distincte depuis 1964 par[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, CHR, ORLEANS.