Réflexions éthiques sur la confraternité

0

“Les médecins doivent savoir travailler ensemble, sans qu’une bonne entente entre eux ne devienne jamais une connivence au détriment du patient”, “Le médecin ne doit jamais médire d’un confrère devant les patients”. Comme le suggèrent ces commentaires de l’article 56 du Code de déontologie médicale par l’Ordre des médecins, esprit de confraternité et intérêt du patient ne vont pas toujours de pair. Qui n’a jamais occulté ou au moins minimisé la faute d’un confrère ? À l’inverse, qui n’a jamais pensé à révéler les défaillances d’un confrère à un patient, voire aux autorités de tutelle ? Jusqu’où peut aller l’esprit de corps ? Est-il toujours condamnable de critiquer un confrère ?

Nous proposons d’explorer quelques-uns de ces questionnements à la lumière de quelques définitions et de deux vignettes cliniques.

Confraternité

En l’absence d’un terme neutre, le mot “confrère” désignera dans ce texte indifféremment des hommes et des femmes afin de ne pas alourdir le propos par la terminologie inclusive “confrère·sœur”.

Le mot “confrère” est composé du mot “frère” précédé d’un préfixe “con” (cum) qui veut dire “avec”. Le mot “frère” ne signifie pas seulement être issu de mêmes parents. Il est aussi employé pour désigner un lien fort en amitié, dans le travail ou dans certaines communautés, religieuses par exemple. Un frère ou une sœur partagent une communauté d’intérêts. Les médecins quant à eux sont investis d’une même mission : le soin des malades. Cette mission nous rassemble et, en cas d’adversité (impuissance devant une pathologie incurable, difficulté de communication avec un patient, erreur, etc.), l’échange avec nos pairs est un support inestimable que ne saurait remplacer l’échange avec des personnes qui ne font pas partie de la “confrérie”. Le confrère est le mieux à même de comprendre nos difficultés, de nous écouter, de nous comprendre, de nous conseiller.

Mais la confraternité n’est pas toujours[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Cabinet de Dermatologie, ISSY-LES-MOULINEAUX.

Cabinet de Dermatologie, PARIS.

Laisser un commentaire