Perturbateurs endocriniens : que retenir en pratique ?

0

La perturbation endocrinienne : de quoi parlons-nous exactement ?Qu’on le veuille ou non, nous sommes exposés quotidiennement, de manière croissante et quasi ubiquitaire, à de nombreux produits chimiques, qu’ils soient considérés comme polluants ou non. Ce progrès “industriel”, cette avancée vers la “modernité” s’accompagne néanmoins de possibles effets délétères. Depuis le début des années 1960, de nombreuses observations chez l’animal ont mis en évidence des connexions possibles entre une exposition à certains produits chimiques et la survenue d’anomalies, notamment du tractus génital, en particulier dans les régions les plus industrialisées [1, 2]. Les mêmes anomalies ont été décrites plus tard dans l’espèce humaine et le terme de perturbateur endocrinien environnemental (PEE ; ou EDC pour Endocrine Disrupting Chemicals) a été défini à la conférence de Wingspread en juillet 1991 [1, 2].La définition exacte du terme PE[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Endocrinologie, Diabétologie et Médecine de la Reproduction, CHU de Nice, Hôpital de l’Archet 2, NICE. Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) UMR U1065/UNS, Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire (C3M), Équipe 5 “Cellular Basis and Signaling of Tumor Metabolism”, NICE. Université de Nice-Sophia Antipolis, Faculté de Médecine, Institut Signalisation et Pathologie (IFR 50), NICE.

Laisser un commentaire