Les préjugés dans la dermatite atopique

0

Préjugé 1 : “Ça ne sert à rien de traiter, ça revient tout le temps”Il s’agit là plus d’ignorance que de préjugés [1]. La dermatite atopique (DA) est une maladie chronique, évoluant par poussées intermittentes en fonction des facteurs déclenchants rencontrés. Aucun patient n’est instruit de cette donnée. Faute de mieux, il interprète la récidive comme l’échec du traitement précédent, justifiant ainsi de ne pas recommencer. Cette phrase révèle aussi une seconde ignorance, celle de ne pas connaître les dangers de ne pas traiter. Or, ils sont nombreux :>>> Laisser souffrir. Il ne viendrait à l’idée de personne de ne pas traiter une crise d’asthme en raison du danger mortel, alors même que la crise peut récidiver. Il faut croire que la notion de souffrance liée à la peau n’est pas encore reconnue.>>> Empêcher un enfant de grandir normalement. Il faut un sommeil de bonne qualité pour assurer une production correcte d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Cabinet de Dermatologie, CHAMBÉRY.

Laisser un commentaire