Prurits neuropathiques

0

La Société internationale de recherche sur le prurit (International Forum for the Study of Itch, IFSI) a défini 6 catégories de prurit : dermatologique, systémique, neurologique, psychogène, mixte et de cause inconnue [1]. Les prurits neurologiques sont divisés en 2 sous-catégories :

  • le prurit neurogène, secondaire à la sécrétion d’opioïdes endogènes ou d’autres substances neurostimulantes : par exemple, le prurit cholestatique avec l’augmentation des opioïdes μ endogènes (altération fonctionnelle) ;
  • le prurit neuropathique, secondaire à une atteinte neuronale (altération organique).

La prévalence du prurit neuropathique a été évaluée entre 8 et 13 % des prurits chroniques, toutes étiologies confondues [2, 3].

Physiopathologie

Le prurit naît habituellement dans les terminaisons nerveuses libres épidermiques ou sous-épidermiques, puis il suit les voies habituelles de la sensibilité jusqu’au cerveau, transmis par l’influx nerveux et les neuromédiateurs. Dans le prurit neuropathique, la genèse peut se faire à n’importe quel niveau sur les voies nerveuses : des fibres périphériques jusqu’au système nerveux central. Compte tenu de leur vulnérabilité, l’atteinte des nerfs périphériques est plus souvent responsable de prurit neuropathique que l’atteinte du système nerveux central. En cas de compression, traumatisme ou autre atteinte directe des fibres nerveuses, le prurit atteint un dermatome, voire plusieurs. En cas de dégénérescence des fibres nerveuses, le prurit peut être localisé ou généralisé. Selon la localisation de la lésion et l’atteinte d’autres voies neuronales, d’autres symptômes comme la douleur ou des signes de dysautonomie peuvent être présents.

Bien que les modifications des voies neuronales entraînant un prurit neuropathique ne soient pas connues, plusieurs mécanismes ont été suspectés : une désinhibition des interneurones inhibiteurs de la moelle[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, CHRU de BREST, Laboratoire Interactions Épithéliums Neurones (EA4685), LIEN, Université de BREST.

Laisser un commentaire