Fiche de dermoscopie n° 14

0

Cas clinique

Il s’agit d’une femme de 57 ans, de phototype IIIb avec une aptitude moyenne au bronzage. Elle n’a jamais vécu outre-mer, n’a jamais fait d’UV artificiels, son activité professionnelle est à 80 % intérieure et ses loisirs ensoleillés sont modérés. Elle a été opérée il y a 1 an et demi d’un mélanome du tronc de 1,5 mm d’épaisseur avec ganglion sentinelle négatif et fait depuis l’objet d’une surveillance semestrielle régulière. Elle consulte “en urgence”, très inquiète suite à l’apparition brutale depuis 5 ou 6 jours d’une petite lésion noire du flanc gauche (fig. 1). La lésion a grossi très rapidement, elle est spontanément sensible et devient nettement douloureuse à la pression. La patiente ne se souvient pas d’une lésion précessive dans cette topographie. Le pansement qu’elle a placé dessus est très légèrement taché de sérosité. La consultation d’images sur des sites internet “sur le mélanome” lui fait craindre une métastase ou un nouveau mélanome et son médecin traitant lui a laissé entendre que cette hypothèse était “malheureusement assez vraisemblable”.

À l’examen, la lésion mesure près de 3 mm de diamètre, elle est palpable avec un aspect “croûteux” sur un bord. Elle se situe à environ 10 cm de la cicatrice de reprise élargie du mélanome (fig. 1, flèche violette)

L’examen[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Centre hospitalier Lyon Sud, Université Lyon 1, Centre de recherche sur le cancer de LYON.

Laisser un commentaire