Les infiltrats neutrophiliques

0

Les polynucléaires neutrophiles (PNN) exercent un rôle essentiel dans les dermatoses infectieuses. Ils sont un des acteurs majeurs de l’immunité innée. Ils sont aussi un des modulateurs de l’immunité adaptative. On reconnaît aujourd’hui leur hétérogénéité et leur plasticité.

Les PNN peuvent éliminer les pathogènes de plusieurs manières : par la phagocytose, par la formation du NET (neutrophilic extracellular trap). La connaissance du rôle et des fonctions des PNN est une aide à l’interprétation des lésions tissulaires et à leur classification. On peut voir sous le microscope leur implication dans les dermatoses infectieuses, les maladies auto-immunes, les maladies auto-inflammatoires monogéniques et complexes ainsi que leur rôle à l’état mature ou immature dans les hémopathies myéloïdes.

Les dermatoses infectieuses

La plupart des dermatoses infectieuses se caractérisent par une infiltration neutrophilique de la peau. Les principales sont bactériennes et fongiques, plus rarement mycobactériennes, virales et parasitaires. On peut les classer en superficielles, dermiques et profondes.

1. Dermatoses infectieuses superficielles

Elles peuvent être bactériennes : ce sont l’impétigo (rarement l’objet d’une biopsie) ou les folliculites. On peut alors voir un infiltrat neutrophilique comblant un orifice folliculaire en réalisant une pustule intra-épidermique et se prolongeant dans le derme autour et au sein de la paroi folliculaire (fig. 1).

Elles[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital Saint-Louis, Services de Pathologie et de Dermatologie, PARIS.

Laisser un commentaire