Les infiltrats granulomateux

0

Un granulome est défini comme une réaction inflammatoire chronique associant des cellules mononucléées histiocytaires épithélioïdes ou macrophagiques et lymphocytaires, des cellules géantes plurinucléées en quantité variable, parfois des plasmocytes, parfois des polynucléaires neutrophiles. Les dermatoses granulomateuses ainsi définies sont classées selon la taille et la forme des granulomes, selon la présence ou non de nécrose (éosinophile, basophile, suppurée), de fibrose, selon la présence ou non d’agents infectieux ou de corps étrangers. Devant tout infiltrat granulomateux, la réalisation de colorations histochimiques (PAS, Grocott, Ziehl) est quasi systématique à la recherche d’une infection.On distingue schématiquement plusieurs types de granulomes :tuberculoïdes ;sarcoïdosiques ;mixtes, infectieux ;palissadiques ;à corps étrangers.Les granulomes tuberculoïdesIls sont définis comme des infiltrats organisés en nodules de taille et de fo[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital Saint-Louis, Services de Pathologie et de Dermatologie, PARIS.

Laisser un commentaire