Aux confins de la dermatologie

0

JAK inhibiteurs : point sur les applications émergentes en dermatologieCinats A, Heck E, Robertson L et al. Janus Kinase Inhibitors: A review of their emerging applications in dermatology. Skin Therapy Lett, 2018;23:5-9.Cotter DG, Schairer D, Eichenfield L et al. Emerging therapies for atopic dermatitis: JAK inhibitors. J Am Acad Dermatol, 2018;78:S53-S62.Berekmeri A, Mahmood F, Wittmann M et al. Tofacitinib for the treatment of psoriasis and psoriatic arthritis. Expert Rev Clin Immunol, 2018.Les inhibiteurs de Janus kinase bloquent des cytokines inflammatoires via la voie JAK-STAT (Janus kinase-signal transducer and activator of transcription). Le tofacitinib et le baricitinib sont des traitements approuvés dans la polyarthrite rhumatoïde et le ruxolitinib dans la myélofibrose primitive ou secondaire, la polyglobulie et la thrombocytémie. Les effets secondaires les plus fréquents sont les infections sous tofacitinib et les anémies ou thrombocytémies sous ruxolitinib. En derm[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Hôpital Nord, MARSEILLE.

Laisser un commentaire