Techniques de réparation des lèvres en chirurgie dermatologique oncologique

0

Le dermato-chirurgien doit avoir une triple “lecture” de la tumeur : carcinologique, anatomique et chirurgicale.La lecture carcinologique permet de juger de l’agressivité de la lésion, donc des marges de sécurité nécessaires. Certains carcinomes, bien que n’ayant qu’une malignité locale, peuvent cependant être très mutilants et avoir une tendance marquée à récidiver. Leur exérèse doit donc être complète.La lecture anatomique tient compte des particularités des différentes régions topographiques de la face et du risque de léser des éléments nobles, vasculaires ou nerveux.La lecture chirurgicale évalue la laxité tissulaire voisine ainsi que le meilleur choix de réparation, en intégrant la notion d’unités esthétiques et de lignes de moindre tension cutanée [1, 2].L’anatomie des lèvres est marquée par le muscle orbiculaire – muscle majeur de l’occlusion de la bouche –, les artères coronaires labiales et la zone commissurale. On distingue[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Groupe chirurgical de la Société française de Dermatologie, Bordeaux.

Laisser un commentaire