Prescription actuelle de l’isotrétinoïne en pratique quotidienne

0

Les poussées gravissimes d’acnéSelon les recommandations de la HAS revues par la Société Française de Dermatologie (SFD) en 2015, la prescription de l’isotrétinoïne doit être réservée aux “acnés sévères et très sévères ayant un potentiel cicatriciel important”. Ces poussées gravissimes, parfois fulminantes, post-isotrétinoïne, difficiles à maîtriser quand elles se déclarent, peuvent être justement responsables de séquelles cicatricielles très disgracieuses. N’y a-t-il pas contradiction (fig. 1)?“Les facteurs impliqués dans ces poussées sont au nombre de 3 : le jeune âge des patients (variable), l’acné inflammatoire++ à composante rétentionnelle majeure++, non prise en charge avant le début de l’isotrétinoïne, la dose quotidienne (DQ) d’isotrétinoïne forte égale ou supérieure à 0,5 mg/kg/j (constants).” [1]Dans les recommandations de la SFD de 2015, l’isotrétinoïne est indiquée en seconde intention dans les acnés d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Cabinet de Dermatologie, PARIS.

Laisser un commentaire