Comment éviter les pièges diagnostiques des maladies bulleuses auto-immunes ?

0

Les maladies bulleuses auto-immunes (MBAI) sont des maladies rares et chroniques qui nécessitent un traitement souvent assez lourd et prolongé. Il est important pour le patient que le dermatologue pose le diagnostic le plus tôt possible. Tout d’abord, le choix du traitement étant basé sur l’étendue de la maladie au diagnostic, plus celui-ci est précoce, plus le traitement proposé est léger. Par ailleurs, il est intéressant de limiter l’extension des MBAI qui peuvent cicatriser en ayant des conséquences esthétiques et/ou fonctionnelles [1, 2].Pour cela, un certain nombre de pièges sont à éviter. D’une part, à côté des tableaux typiques de ces maladies affectant la peau et/ou les muqueuses, il faut reconnaître les formes cliniques moins évidentes. D’autre part, le diagnostic reposant sur la confrontation entre la clinique, les résultats histologiques et des examens sérologiques, il est primordial de savoir les interpréter. Enfin, il est également importa[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, Centre de référence national maladies rares pour les maladies bulleuses auto-immunes MALIBUL, Université Paris 13, BOBIGNY.

Laisser un commentaire