Intérêt du KIR3DL2 pour la prise en charge des lymphomes T cutanés

0

KIR3DL2/CD158k, un nouveau marqueur des lymphomes T cutanésKIR3DL2 est un membre de la famille des récepteurs Natural Killer. Ce récepteur est exprimé par une minorité de lymphocytes NK et de lymphocytes CD8. Notre équipe a montré que ce récepteur est exprimé à la surface des cellules de Sézary [1] et que cette expression induit une résistance à l’apoptose des cellules tumorales [2].Plusieurs études ont confirmé que ce nouveau marqueur permet d’identifier de manière fiable et reproductible les cellules tumorales dans le sang des patients [3-5]. En effet, la population de lymphocytes exprimant KIR3DL2 correspond exactement au clone T tumoral identifié par son réarrangement unique de la chaîne Vbeta du récepteur T pour l’antigène [6].Les immunomarquages à l’aide d’un anticorps anti-CD158k sont également très utiles pour identifier les cellules tumorales dans la peau et les ganglions. Ils ont permis de montrer que cette cible est exprimée par d’autres [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Université Paris 7 et Inserm U976, Hôpital Saint-Louis, PARIS.

Laisser un commentaire