Aspects cliniques et prise en charge des lésions précancéreuses et cancéreuses ano-génitales

0

Les néoplasies intraépithéliales

Les néoplasies intraépithéliales (NIE) ano-génitales sont définies sur le plan histologique par la présence d’atypies cytologiques et architecturales intraépithéliales. Elles sont parfois dénommées VIN (Vulvar intraepithelial neoplasia) sur la vulve et PIN (Penile intraepithelial neoplasia) sur le pénis. En l’absence de traitement, elles peuvent évoluer vers un carcinome épidermoïde invasif.

Alors qu’au niveau intra-anal et au niveau du col et du vagin, ces lésions sont dues presque exclusivement à une infection à HPV (Human papillomavirus) oncogène, il existe deux étiologies distinctes pour les organes génitaux externes et la région périanale : une infection à HPV oncogène et certaines dermatoses génitales d’évolution chronique (lichen scléreux et lichen plan) [1, 2]. Aussi distingue-t-on les NIE non HPV-dépendantes (dénommées NIE différenciées) et les NIE HPV-dépendantes (dénommées NIE bowénoïdes, de type commun, classique ou indifférencié).

1. Diagnostic

Le diagnostic de NIE correspond à un diagnostic histologique pouvant s’appliquer à différentes entités cliniques d’évolution et de prise en charge spécifique.

  • Les NIE bowénoïdes HPV-dépendantes

Ces lésions correspondent[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, PARIS. Cabinet de Dermatologie, PARIS.

Service de Dermatologie Hôpital Saint-Louis, PARIS.