Rhéologie des acides hyaluroniques et rajeunissement facial dynamique : spécificités topographiques

0

Le rajeunissement facial a considérablement évolué grâce à une meilleure connaissance de la physiologie du vieillissement du visage. Actuellement, la prise en compte de la dynamique faciale est devenue incontournable [1] : véritable quatrième dimension de l’esthétique, elle permet de respecter les expressions faciales émotionnelles qui jouent un rôle essentiel dans la communication interpersonnelle. Par ailleurs, la connaissance des expressions faciales émotionnelles facilite l’identification et la correction des expressions faciales négatives liées au vieillissement. Cette démarche respecte à la fois le naturel et la singularité du visage, qui est notre référence identitaire, et correspond parfaitement aux attentes des patients dont l’une des grandes craintes est celle du “clonage esthétique”.

L’utilisation des acides hyaluroniques est essentielle dans tous les processus de rajeunissement facial. Or, l’implantation d’un acide hyaluronique dans une structure anatomique complexe soumet l’implant à des forces multiples résultant de contraintes mécaniques intrinsèques et extrinsèques. Ces contraintes sont différentes selon la zone anatomique traitée, pour laquelle il est possible de définir un véritable “cahier des charges” rhéologique, variable évidemment en fonction de la région concernée. Ainsi, la bonne connaissance des propriétés rhéologiques des acides hyaluroniques est indispensable pour choisir le produit idéal pour chaque indication et[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Dermatologie, Esthétique, MULHOUSE.

Chirurgien plastique et esthétique, TOULOUSE.

Dermatologue, TOULOUSE.

Laisser un commentaire