Editorial : Œil et peau : physiologie et anatomopathologie

0

Les manifestations ophtalmologiques des pathologies cutanées concernent surtout le segment antérieur de l’œil. Les conséquences sur la fonction visuelle de certaines pathologies dermatologiques courantes peuvent être majeures. La dermatite atopique, la rosacée ont des complications oculaires.>>> La paupière a un revêtement cutané fin de seulement quelques millimètres. Les patch tests réalisés sur la peau dorsale pourront donc rester négatifs dans la recherche d’une allergie oculaire. La pathologie des paupières est très fréquente en dermatologie de ville : l’orgelet est un furoncle du cil ; le chalazion, bien plus fréquent, est l’infection d’une des 70-80 glandes de Meibomius du cartilage du tarse des paupières.>>> La conjonctive palpébrale recouvre la face interne des paupières, tandis que la conjonctive bulbaire protège le globe et se soude au niveau du limbe scléro-cornéen.>>> Le film lacrymal précornéen se renouvelle[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Cabinet de Dermatologie, SAINT-ÉTIENNE.

Laisser un commentaire